Croyez en votre potentiel
Croyez en votre potentiel

Stop … ou encore !

Avez-vous la sensation parfois de vivre à travers l’autre ?

Partout, dans nos relations, qu’elles soient professionnelles ou privées, il existe des personnes qui provoquent du stress, voire cherchent le conflit, jusqu’à vous faire sentir ou ressentir que vous êtes nulle, vous faire sentir inférieur(e).

 

Et, parfois, sous le coup de la peur de la réaction de l’autre, vous ne faites pas ce que vous pensez : Vous faites n’importe quoi ou ne faites rien. 

 

Cela peut provenir de paroles entendues dans l’enfance, dans une relation parents/enfant, éducateur(s)/enfant, ou dans une relation de couple, à travers des réflexions comme « ne te crois pas plus intelligent que moi », « fais ce que je te dis », « ne te fais pas plus bête que tu ne l’es », « tu ne feras jamais rien de ta vie », « tu n’es pas capable de … », …. 

 

Adulte, on peut avoir tendance à se rapprocher de ces personnes, et reproduire encore et encore ces mêmes schémas.

 

Vous pouvez imposer un NON ferme, donner votre opinion, et pourtant avoir l’impression de ne pas être entendu(e). 

 

Votre vie ne vous convient pas. 

 

Vous sentez un mal être inexplicable s’installer à certains moments, et vous dites « ça passera ».

 

Pourtant ce mal être revient vous faire du pied de temps en temps, le malaise s’installe petit-à-petit jusqu’à devenir toxique pour le corps et pour l’esprit. 

 

Vous projetez sur l’autre vos blessures pensant qu’il (elle) va changer.

 

Or, dans ce type de relation, les deux souffrent. On se dit que l’autre personne ne souffre pas mais elle fait souffrir. Elle exprime son mal être d’une autre manière. 

Une cliente m’a raconté un jour : « petite, lorsqu’elle jouait avec son père, elle le laissait toujours gagner. A la fin de la partie, celui-ci « l’humiliait » (c’était son ressenti) en lui disant qu’elle n’était pas à la hauteur. Dans sa vie de couple, son conjoint lui disait souvent qu’elle n’était pas à la hauteur, notamment dans son poste de responsable d’équipe qu’elle occupait. A tel point, qu’elle a fini par démissionner car elle pensait que ses collègues, en majorité des hommes, étaient misogynes. Elle a fini par comprendre que c’était bien plus subtil que cela »

Savoir distinguer une relation malsaine d’une relation toxique.

La première est une relation dans laquelle chacun fait des reproches à l’autre. La seconde est bien plus perverse puisque l’autre ne se remet absolument pas en question et fait le vide autour de vous.

N’attendez pas que le mal être s’installe jusqu’à devenir nocif pour vous.

Posez-vous les bonnes questions. 

Etes-vous entouré(e) de personnes qui fait ressortir le meilleur de vous-même ? 

Si vous deviez le mesurer ? Sur une échelle de 1 à 10 ?


Vous êtes le résultat des personnes que vous fréquentez. 

Oui, vous avez bien lu. 

 

Qui oserez-vous devenir pour réaliser ce que vous avez envie de réaliser ?

 

En coaching individuel, mon objectif est de vous aider à vous réapproprier votre propre identité pour plus de sérénité et d’énergie afin de gagner en autonomie

 

Si vous souhaitez aller plus loin 


A bientôt

Christine M, Coach en Vendée et ailleurs
De Christine Maréchal Coaching


« Soyez vous-même, cela personne ne vous le prendra » - réplique du film « Un fauteuil pour deux »


Derniers articles

Inscrivez-vous à mon infolettre :

Envoyé !

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.